Chicago

Character #3

Jesus Loves you

Ai rencontré un pasteur. Nous sommes assis l'un à côté de l'autre dans le bus de New York à Chicago. Au bout de quelques heures, il me dit qu'en plus de son travail de routier, il est minister. Nous parlons religion. Il me fait un rapide cours de théologie et me montre combien j'aurais intérêt à avoir comme lui la foi. Mais je suis un pur mécréant.

Terry, c'est son nom, est un pasteur made in USA : très sûr de lui. Convaincu jusqu'au bout des ongles, il n'accorde qu'une place de principe au doute. Très manichéen aussi. A propos de l'ex URSS : The nation of evil. Je n'ose pas aborder le sujet de la guerre en Irak. Après 3 heures de conversation, nous échangeons nos e-mails et il me laisse un livre, The path to the peace. Il me parle également de The sound of music, une comédie musicale à voir absolument.

nombre de jours de voyageJ - 3

Character #4

It's not your home sir

Après 12 heures de car, arrivée à Chicago, crevé. Je décide de me rendre à l'hôtel en métro.

Je prends la ligne verte, m'arrête à la 55e rue et me dirige vers la 59e. Je me retrouve dans un quartier plutôt pauvre, très pauvre. Je suis le seul blanc. J'enfonce ma casquette sur mon crâne et je regarde mes pieds. Un gamin de 15 ans se dirige vers moi, me regarde droit dans les yeux et me dit : Sir, it's not your home.

Je continue pendant 10 minutes, mon gros sac de touriste sur le dos. Arrivé à l'autoroute je décide de rebrousser chemin. Putôt que de retouner à pied jusqu'au métro, où c'est sûr, si je tente le coup, je n'aurais pas autant de chance qu'à l'aller, je décide de prendre le bus. A l'arrêt, toujours seul blanc, je demande à mon voisin où va le bus. Le gars m'explique, me demande où je vais et me dit que c'est sur son chemin. Une fois dans le bus, il demande au chauffeur de me laisser à Randolph Station. Là je croise un autre black qui devant mon air paumé m'indique encore une fois mon chemin. J'arrive finalement après 2h30 de trajet à l'International House of Chicago.

J'ai eu peur. A raison. Une fois sur le campus, on m'explique qu'on ne peut pas aller à gauche (ouest) parce que The neighborhood is not so good. A l'endroit où 2h30 plus tôt, je sortais du métro. Entre la 59e rue et jusqu'à ce que je rencontre mon sauveur à l'arrêt de bus, j'ai compris que j'étais blanc et vraiment pas au bon endroit.

J - 4

Character #5

I got the blues

Ai vu un excellent concert de blues. Du pur Chicago blues. Du pur "Oh yeah blues". Le gars s'appelait Sam quelque chose. Un black avec un chapeau qui joue de la guitare comme s'il était né avec et qui chante comme s'il fumait un paquet de gauloise par jour. J'ai eu l'immense privilège de pisser à côté de lui au toilettes.

J - 5

Character #6

A four bedrooms house

Dans la gare à Chicago, j'échange 3 mots avec une petite américaine, rousse, boulotte, jupe en jean, tongs.

Je ne connais pas son prénom. Elle a passé 7 mois en Caroline du sud dans sa famille et revient chez elle dans le Montana. Elle n'aime pas les grandes villes. Elle s'est fiancée et va se marier dans sept mois. Elle une 4 bedroom house, synonyme de grande maison. Le nombre de chambres est apparemment un signe distinctif. Plus on a de chambres, plus la maison est grande, plus on a l'air d'être riche. Plus tard, dans le bus, j'entends le conducteur dire : I have a 5 bedroom house. et le passager de lui répondre avec étonnement But you don't gain so much money.

La petite américaine est serveuse et hôtesse d'accueil. Elle va bientôt arrêter son travail de serveuse car la fumée de cigarette risque d'être un problème quand elle sera enceinte.

Elle est jeune, moins de 25 ans. elle a un fiancé, une maison avec 4 chambres, se marie dans 7 mois puis arrête son premier boulot parce qu'elle va tomber enceinte. Un avenir en ligne droite.

nombre de jours de voyageJ - 7